_SITE_NOM

_SITE_NOM

Historique

Frère Jean ABADIE - Fondateur de la maison de retraite


Né à Bordes (Hautes-Pyrénées), le 30mai 1822. 

Religieux de Garaison vers 1850.

Pèlerin de Lourdes, en Février 1858, il reçoit un petit sou de Bernadette : encouragement dans son projet de fonder un hospice pour les vieillards pauvres de la région.

Pèlerin de Rome en mars 1858, il obtient la bénédiction du Pape Pie IX pour ce même projet.

Le supérieur de Garaison, le Père Peydessus, le met à l’epreuve et l’envoie quêter : le produit de cette quête est employé à construire deux chapelles dans le jardin de Garaison.

Automne 1860 : autorisé par Mgr Laurence, évêque de Tarbes, Frère Jean quitte Garaison pour sa nouvelle fondation. Le père Peydessus met à sa disposition une maison à Lannemezan.

4 juin 1862 : le père Peydessus reçoit à Lannemezan le premier pauvre, conduit en voiture par le curé de Puntous.

Novembre 1863 : le Frère Jean transfère son œuvre à Galan, dans une maison achetée en grande partie par le supérieur de Garaison.

8 mai 1867 : le Père Peydessus y installe trois religieuses de l’Immaculée Conception.

27 juillet 1869 : Mgr Laurence bénit la chapelle de l’hospice de galan et donne l’habit religieux à deux compagnons de Frère Jean : les Frères Louis Louit et Damase Arrouy.

1870 : au moment ou les Religieuses de l’Immaculée Conception vont transférer leur maison-mère de Lannemezan à Lourdes, Frère Jean, appuyé par le Père Peydessus, obtient de Mgr Pichenot, nouvel évêque de Tarbes, qu’il pourra garder à Galan celles qui sont au service des pauvres.

15 janvier 1874 : decret ministériel qui reconnaît le caractère légal de la communauté hospitalière des Sœurs de l’Immaculée Conception de Notre-Dame de Lourdes existant à Galan.

24 décembre 1874 : l’Académie française décerne au Frère Jean un prix de mille francs.

15 août 1877 : incendie de l’hospice de Galan. 1881-1882 : sous la surveillance de l’économe de Garaison, la maison est reconstruite. Préparation d’une grande loterie. Frère Jean vend des billets et continue ses quêtes jusque dans le Nord de la France et la Belgique

Septembre 1883 : tirage de la loterie
 
Septembre 1884 : Frère Jean, épuisé, donne son testament au Père Sempé, successeur de Père Peydessus : « Je veux que les religieuses le sachent : je suis trèe content de la manière dont elles ont soigné mes pauvres. Aussi je les prie de ma remplacer après ma mort et de continuer mon œuvre dans mon hospice… »
 
3 novembre 1884 : Frère Jean décède dès lors, la Communauté Hospitalière fonctionna comme un hospice et son activité se développa tout au long du XXème siècle
 
1930 : la communauté hospitalière des Sœurs de l’Immaculée Conception de Notre-Dame de Lourdes se transforme en « Société Foncière du Sud de la France »
 
1970 : la structure devient une Maison de Retraite
 
1971 : création de l’Association « Accueil du Frère Jean » qui devient le gestionnaire de la maison de retraite. Elle se substitua à la « Société Foncière du Sud de la France », qui avait jusqu’alors assuré la gestion de l’hospice
 
16 Septembre 2002 : un arrêté préfectoral transforme l’établissement en Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (E.H.P.A.D) pour la totalité de sa capacité autorisée, soit 80 lits
 
14 Juin 2007 : la Direction des Services Fiscaux des Hautes-Pyrénées a reconnu à l’Association « Accueil du Frère Jean », gestionnaire de l’EHPAD, le caractère d’intérêt général
 
Décembre 2008 : création de 4 lits d’hébergement temporaire
E.H.P.A.D. - 2 rue du Frère Jean - 65 330 GALAN - Tél : 05 62 40 60 40 - Fax : 05 62 40 65 83 - E-Mail :